L'allée des arbalétriers

L'impasse des Arbalétriers est située dans le 3e arrondissement.  Elle a également été nommée « impasse Barbette » ou « allée des Arbalétriers ».

Ouverte entre deux hôtels du début du XVIIème siècle, elle mène à une cour reliée à la rue Vieille-du-Temple.

Au Moyen-âge, ce qui était une allée, conduisait à la fois à l'ancien hôtel Barbette et au terrain d'exercice des arbalétriers au pied de l'enceinte de Philippe-Auguste. 

Cette ruelle en impasse l'a remplacée.

Deux corps de logis en encorbellement datant de 1620 environ, subsistent de part et d’autre de la voie.

Dans ses parages, le Duc de Bourgogne Jean sans Peur, fit assassiner par des spadassins le 23 novembre 1407, son cousin Louis, duc d'Orléans, frère de Charles VI, qui venait à l’Hôtel Barbette rendre visite à la reine Isabeau de Bavière, sa maîtresse disait-on...
Ce crime sera à l'origine de la guerre civile entre les Armagnacs et les Bourguignons. 

Ces derniers pour l'emporter demandèrent de l'aide aux Anglais qui en profitèrent pour envahir la France en relançant la Guerre de Cent ans.