La Gare Saint-Lazare

La gare de Paris-Saint-Lazare, est l'une des six grandes gares terminus du réseau de la SNCF à Paris. Située dans le 8e arrondissement, c'est l'une des anciennes têtes de ligne du réseau « Ouest-État ».

Première gare édifiée en Île-de-France dès 1837 et affectée principalement depuis au trafic de banlieue, c'est la deuxième gare de Paris et de France. Elle dessert également la Normandie. Son histoire commence sous le règne du roi Louis-Philippe Ier.

À l’été 1835, la nouvelle a fait rire le tout- Paris : une loi autorise la fondation d’un chemin de fer entre la capitale et Saint-Germain-en-Laye, pour transporter, non pas du minerai comme ailleurs, mais des voyageurs !

À l’origine du projet, les frères Émile et Isaac Pereire, appuyés par le banquier Rothschild, ont acheté des terrains en friche à l’ouest de Paris.

Deux ans plus tard, tout est prêt : l’embarcadère de l’Ouest sur la place de l’Europe est construit et accueille ses premiers voyageurs. La ligne Paris- Le Pecq (dans un 1er temps) doit être la vitrine du nouveau chemin de fer, afin d’intéresser les investisseurs ; elle est aussi une ligne de « plaisance » vers les villes chics de l’ouest de Paris.


L'intention des frères Pereire, est de prolonger la ligne vers le centre de Paris jusqu'à la rue Tronchet qui mène à l'église de la Madeleine. Mais devant l'opposition de la municipalité et des propriétaires concernés, ce projet est abandonné en 1841.


Avec la création de la liaison Paris-Rouen en 1843, l’embarcadère de l’Europe ne suffit plus. Il est agrandi vers la rue Saint-Lazare, d'où le nom du nouveau bâtiment (travaux jusqu’en 1853).

En 1867, devenue la plus importante de Paris, avec vingt-cinq millions de voyageurs par an, la gare Saint-Lazare reçoit de telles extensions que l'on peut parler d'une quatrième gare, inaugurée d'ailleurs le 2 juin, à l'occasion de l'exposition universelle qui se tient à Paris, par l'empereur Napoléon III accompagné de l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche et de l'empereur Alexandre II de Russie.

Pour l’Exposition universelle de 1889, d’importants travaux sont engagés en 1885, donnant à la gare sa physionomie actuelle : façade, bâtiment voyageurs avec sa salle des pas perdus….


C'est aussi à cette époque qu'est construit l'hôtel Terminus, juste devant la façade principale de la gare à laquelle il est relié par une passerelle couverte.


En 1972, la ligne de Saint-Germain-en-Laye, intégrée à la ligne A du RER est transférée à la RATP et aboutit à la nouvelle gare souterraine de la rue Auber, située à environ 500 mètres au sud-est.


La gare Saint-Lazare perd alors sa ligne historique et un important flux de voyageurs, qui faisait d’elle la première gare de France. Ce détournement augmente encore avec le raccordement de la ligne de Cergy, ouverte en mars 1979, au RER A le 29 mai 1988, suivie par la ligne de Poissy en 1989.


Après trois ans de travaux de transformation, la nouvelle gare Saint Lazare a été inaugurée le 21 mars 2012.