La destruction de la Colonne Vendôme, le 16 mai 1871

La colonne Vendôme fut érigée par Napoléon pour commémorer la bataille d'Austerlitz. Elle le représente en César.

Lors de l'insurrection de la Commune de Paris, le peintre Gustave Courbet adresse une pétition au gouvernement de Défense nationale le 14 septembre 1870 demandant « à déboulonner la colonne, ou qu'il veuille bien lui-même en prendre l'initiative, en chargeant de ce soin l'administration du Musée d'artillerie, et en faisant transporter les matériaux à l'hôtel de la Monnaie ».

Il n'a en fait que l'intention de la faire reconstruire aux Invalides. La Commune de Paris au pouvoir, une décision du Conseil de la Commune de Paris du 12 avril, sur proposition de Félix Pyat, ordonne la destruction de la colonne.